Le nom du gymnase de Neuillé-Pont-Pierre !

Au mois de novembre, nous avions invité les habitants du territoire à voter pour le futur nom de l’équipement sportif communautaire situé à Neuillé-Pont-Pierre. Le choix a été prononcé !

Après un vote des habitants du territoire, Marine COTEREAU a été choisie pour nommer le nouveau gymnase de Neuillé-Pont-Pierre !

Pour rappel, pensé pour accueillir de nombreuses disciplines, le gymnase de Neuillé-Pont-Pierre a ouvert ses portes au public il y a un peu plus d’un an. Ses quelque 1 740 m2 de surface permettent la pratique du handball, du basket, du volley, du badminton ou encore de la danse aérienne.

Ce bel équipement peut accueillir des compétitions départementales et régionales sous les encouragements des tribunes d’une capacité de 100 places.
Pour baptiser ce gymnase communautaire, la Communauté de Communes a souhaité consulter les habitants sur le choix du nom. En accord avec l’ensemble du conseil communautaire, Peggy Plou, vice-présidente en charge des Sports et de la vie Associative, a souhaité que cet équipement porte le nom d’une femme “afin de donner la place aux femmes dans les sports et faire écho au collège Simone Veil de Neuillé-Pont-Pierre”.

Parmi plusieurs possibilités, les votes se sont exprimés en faveur de Marine COTEREAU, jeune sportive prometteuse du territoire avant son décès brutal pendant un entrainement.

Le portrait de Marine COTEREAU :

Elle était une sportive promise à une brillante carrière. Nommée panier d’or départemental et régional de Basket-Ball à Fondettes, en 2005, elle s’est démarquée dans de nombreuses pratiques sportives. De 2005 à 2009, elle fait sport-études à Tours et se distingue en tant que benjamine région au C.E.S.T. de Tours. Jusqu’en 2011, elle est au C.R.E.P.S. de Bourges dans la section Minime Nation. Elle entre ensuite au centre de Formation de Reims en joue en tant que cadette France et Pré-National. De 2014 à 2016, elle joue en national, s’entraîne et participe aux matches de Ligue 2. Elle étudie en deuxième année de STAPS quand elle décède dans une piscine de Reims alors qu’elle était en plein entraînement.