Ateliers PAT – 2ᵉ édition

Le Projet Alimentaire Territorial a de nouveau fait appel à vous entre novembre et décembre en vous conviant à la deuxième édition des groupes de travail. L’objectif était de réfléchir aux potentielles actions à mettre en place afin d’agir sur l’agriculture et l’alimentation du territoire de Gâtine et Choisilles – Pays de Racan. Les groupes de travail précédemment mobilisés en juin ont été reconduits avec quelques ajustements afin de répondre au mieux aux attentes et besoins identifiés par le diagnostic territorial partagé. Voici les groupes retenus :

  • L’éducation et sensibilisation des consommateurs à une alimentation locale et de qualité
  • La résilience alimentaire (production, transformation, distribution, logistique) : tendre vers l’autonomie alimentaire du territoire
  • L’accessibilité économique et sociale à une alimentation locale et de qualité
  • Agriculture : Installation et transmission ; Foncier
  • La restauration collective (scolaire)
  • La santé

37 d’entre vous ont pris part à ces discussions, avec une moyenne de 9 participants par thématique. Une soixantaine d’actions différentes, transversales, et aux temporalités diverses ont été identifiées lors de ces temps. La prochaine étape aura pour objet de travailler spécifiquement sur ces actions et de coconstruire celle(s)-ci afin de répondre au(x) besoin(s) au(x)quel(s) elles s’adressent. Il s’agira alors de déterminer les priorités, les partenaires potentiels à associer ainsi que la manière la plus adaptée de mettre en œuvre ces actions et de répondre à l’objectif joint. Des groupes de travail qui s’intéresseront spécifiquement à une ou des actions se réuniront de nouveau en 2022, avec des modalités qui seront annoncées en même temps que les dates retenues.

Accéder aux comptes rendus

[ARCHIVE] ALIMENTATION EN GÂTINE-RACAN : APRÈS, LE DIAGNOSTIC, LE PLAN D’ACTIONS !

Quarante-quatre personnes ont assisté le vendredi 3 septembre aux Quatre Vents à la restitution du diagnostic territorial partagé, engagé en mars 2021 dans le cadre du PAT, Projet Alimentaire Territorial.

Soirée de restitution du diagnostic territorial partagé.

Cette soirée, riche en échanges, a permis de dresser un panorama du territoire – les habitants, l’agriculture, l’alimentation, la restauration hors domicile – et de revenir sur les groupes de travail organisés en juin dernier et ayant eu pour thèmes respectifs :

–        L’agriculture : Installation & Transmission ; Foncier
–        La résilience alimentaire (production, transformation, logistique, distribution)
–        L’accessibilité économique et sociale à une alimentation locale et de qualité
–        La santé : définir le terme de « qualité »
–        Éducation et sensibilisation des consommateurs à une alimentation locale et de qualité
–        Restauration hors domicile et collective

Chaque groupe a été présenté par un intervenant différent participant à la transversalité recherchée depuis le début du PAT, que ce soit par le biais de comités de pilotage, de groupes de travail, d’enquêtes de proximité ou encore d’un questionnaire en ligne. Cette démarche a permis d’associer au Projet Alimentaire Territorial de nombreux acteurs qu’ils soient producteurs, agriculteurs, institutions ou citoyens de la Communauté de Communes. À la suite de ces présentations, un temps d’échanges a notamment permis à l’assemblée présente de faire part de ses remarques sur le diagnostic. Les échanges ont tourné autour de la définition du local, le potentiel gain de terres à vocation, sur l’alimentation chez les seniors ou encore sur la juste rémunération des producteurs. La Communauté de Communes remercie l’ensemble des personnes présentes à cette restitution et ayant participé à l’élaboration du diagnostic territorial partagé. Le replay de cet événement est disponible sur le Facebook de la Communauté de Communes de Gâtine et Choisilles – Pays de Racan tandis que le diagnostic territorial partagé sera lui disponible en format numérique et en libre consultation sur ce site internet.

Le PAT s’oriente désormais vers une phase opérationnelle avec une nouvelle réunion des groupes de travail précédemment mobilisés, pour réfléchir ensemble aux actions à mettre en place. Ces réunions auront lieu à partir du mois d’octobre. Si vous avez connaissance de projets ou d’initiatives relatifs à l’agriculture ou l’alimentation sur le territoire communautaire, n’hésitez pas à le faire savoir.Diagnostic PAT 2021 Au 05 10 21 Télécharger

Contact : Ulysse Merckling-Larcher, pat@gatine-racan.fr / 07 81 03 27 25


[ARCHIVES] Et si nous construisions un Projet Alimentaire Territorial en Gâtine-Racan ?

La Communauté de Communes de Gâtine, Choisilles et Pays de Racan (CCGCPR) met en place un Projet Alimentaire Territorial (PAT) avec le soutien de la Direction Régionale de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Forêt, et de nombreux acteurs et le soutien du Pays Loire Nature et des Fonds Européens.

Un Projet Alimentaire Territorial (PAT) est une démarche concertée dont l’objectif est de mettre en place un certain nombre d’actions coordonnées autour de l’alimentation sur le territoire communautaire.

Les enjeux :

  • Développer l’agriculture locale
  • Promouvoir une alimentation durable
  • Lutter contre la précarité alimentaire
  • Sensibiliser à une alimentation saine
  • Réduire le gaspillage alimentaire
  • Structurer et consolider des filières
  • Recréer du lien entre les producteurs locaux et les habitants
  • Valoriser de nouveaux modes de production agro-écologiques

Nous sommes actuellement en train de réaliser un diagnostic : état des lieux de la production agricole et alimentaire locale, besoins alimentaires, atouts et contraintes du territoire. Il s’agit de bien identifier les champs d’actions possibles avec l’appui des acteurs du territoire, du producteur au consommateur pour construire un projet ambitieux !

Contact et information :

Christelle JACQUIN, coordinatrice Projet Alimentaire Territorial (PAT) : 07 84 41 71 45.

Ulysse MERCKLING-LARCHER, chargé de mission Projet Alimentaire Territorial (PAT) : pat@gatine-racan.fr / 07 81 03 27 25.


LE PROJET ALIMENTAIRE TERRITORIAL, C’EST QUOI ?

Cliquer sur l’image pour l’agrandir.
https://agriculture.gouv.fr/comment-construire-son-projet-alimentaire-territorial
  • Qu’est-ce qu’un Projet Alimentaire Territorial ?

Un Projet Alimentaire Territorial, plus communément abrévié PAT est un outil mis en place par l’Etat en 2014 par le biais de la « Loi d’avenir pour l’agriculture, l’alimentation et la forêt ». Cet outil stratégique et opérationnel a pour objectif la mise en mouvement d’actions partenariales répondant à des enjeux sociaux, environnementaux, économiques, et de santé dans le domaine de l’alimentation. Le PAT est une reconnaissance délivrée par le Ministère de l’Agriculture.

  • Comment se fait un PAT ?

Un PAT se construit en concertation avec les acteurs du territoire et acteurs agissant sur le territoire en termes d’alimentation. Cette démarche collective se traduit par la constitution d’un comité de pilotage qui est une étape indispensable et constitutive d’un PAT. Le PAT se veut transversal par l’association d’acteurs divers qui travaillent ensemble afin d’assurer une coordination et un suivi de la démarche. Un PAT se décline en diverses étapes distinctes dont la première et indispensable est le « diagnostic territorial partagé ».

  • Pourquoi faire un PAT ?

Réaliser un PAT est une démarche volontaire et collective qui a vocation à relocaliser l’agriculture et l’alimentation dans les territoires en soutenant notamment l’installation d’agriculteurs, les circuits-courts, les produits locaux dans les cantines, l’accessibilité alimentaire, la gestion des déchets alimentaires ou encore l’éducation à l’alimentation. Le PAT souhaite faire de l’alimentation une thématique dont la maitrise incombe directement aux territoires, plus à même de cibler, comprendre et répondre aux besoins et ambitions présents sur le territoire en question. Faire un PAT revient donc à prendre conscience de l’alimentation sur son territoire et agir dessus.

  • Pourquoi la CCGCPR s’engage sur un PAT ?

La CCGCPR s’investit dans cette démarche en lien avec le Projet de Territoire afin de structurer l’économie agricole via le développement d’une agriculture et alimentation locale durable et de qualité rendu accessible à tous. La mise en œuvre d’un système alimentaire territorial justifie aussi de l’intérêt grandissant pour cette thématique de l’alimentation. Enfin, faire de l’alimentation l’affaire de tous via l’éducation, la réduction et gestion des déchets alimentaires, l’alimentation est aussi un objectif prioritaire.

  • Qui fait le PAT ?

Divers acteurs peuvent se lancer dans la réalisation d‘un PAT. Ceux-ci peuvent aussi bien aller de l’échelle d’une commune à celle de région en passant par le département, le pays, les communautés de communes voire les parcs naturels régionaux. Chacun de ces acteurs peut également mener, en association avec un partenaire choisi un PAT commun. Ces acteurs sont les « porteurs du projet » puisqu’à l’origine de celui-ci mais ils ne sont pas les seuls à décider ou agir dans le cadre du PAT, voulu transversal et coconstruit.