Rivières : les propriétaires de moulin soutenus par la Communauté de Communes

Neuvy-le-Roi : recharge du bras de contournement en grave.

Cet été, le service des rivières de la Communauté de Communes Gâtine-Racan a engagé des travaux de rétablissement de la continuité écologique.

Conformément à l’article L214.17, les propriétaires ont l’obligation de rendre transparent les ouvrages nuisant à la continuité du cours d’eau.
Pour les encourager et les aider dans leurs démarches, la Communauté de Communes Gâtine-Racan apporte une aide technique et financière au projet grâce à des subventions allant de 80 à 100 %.

Trois moulins situés sur le cours d’eau du Long, à Neuvy-le-Roi et à Villebourg, ont fait l’objet de travaux de mise en conformité liés à cet article de loi. « Rétablir la continuité écologique, c’est en partie rétablir la circulation de la population piscicole entre la source et la confluence du cours d’eau. En exemple, une truite fario doit pouvoir accéder à son lieu de reproduction, son lieu de recherche de nourriture et son lieu d’’habitat préférentiel sans contrainte. Cet été, nous avons réalisé des travaux pour rétablir la «franchissabilité» tout en respectant le droit d’eau du ou des moulins » explique Alex Tarbouriech, technicien rivières à la Communauté de Communes Gâtine-Racan.

Ainsi, deux bras de contournement de 30 mètres ont été créés pour un montant de 70.000 euros et un ouvrage de répartition des eaux a été aménagé par une succession de micros seuils en pierres, pour un montant de 5.000 euros. Pour ce faire, près de 60 tonnes de gros blocs et 130 tonnes de graves alluvionnaires ont été utilisées. Le chantier a été réalisé par l’entreprise Varvoux TPF.

Cet été, trois moulins étaient concernés par les travaux visant à rétablir la continuité écologique.

Les travaux se sont déroulés de fin août jusqu’à fin septembre pour un montant avoisinant les 75.000 euros. Ils ont été subventionnés à hauteur de 80 % par l’Agence de l’Eau et le Département 37.